top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurnepita mediation

Chimie du Bonheur


De nombreuses études mettent en évidence l'impact positif sur notre corps et notre cerveau du contact avec les animaux.

Lors de contacts visuels prolongés avec un animal, La production d'ocytocine augmente, hormone de la confiance et de l'affection.

Le ronronnement du chat a une action qui favoriserait(entre autres) la production de serotonine, l'hormone du bonheur. Cet état de bien être influe sur notre rythme cardiaque, diminue le taux de cortisol l'hormone du stress. N'attendons pas pour plonger notre cerveau et notre corps dans ce bain de bien être, cette déferlante d'hormones positives ...

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page